Comment créer et aménager une cuisine ouverte ?

Choisir le type d’ouverture

Si votre cuisine n’est pas déjà ouverte sur le salon et / ou la salle à manger, vous devrez vous-même l’ouvrir. Pour cela, plusieurs solutions sont possibles.

La plus connue est la cuisine «  à l’américaine », c’est-à-dire séparée par un bar qui sert à la fois de plan de travail, de table pour manger / travailler et de cloison. Celui-ci peut faire le tour de la cuisine, ou ne prendre que la moitié de l’ancien mur. C’est un choix pratique et simple, qui a l’avantage de dissimuler un peu la cuisine, ce qu’apprécieront les moins mordus du ménage.

Plus tendance, la cuisine ouverte en grand sur le salon s’inspire des kitchenettes de studio. Elle fait alors partir intégrante du salon. Toutefois, il pourra être intéressant d’y installer une table centrale ou un îlot, ce qui la rendra plus fonctionnelle et améliorera la fluidité de circulation.

cuisine-4

Pour ceux qui aiment l’idée de la cuisine ouverte, mais beaucoup moins celle des odeurs qui se répandent dans toute la maison, il existe une façon de tricher : la verrière. En remplaçant le mur par des baies vitrées, vous ouvrez « visuellement » la cuisine, amenez luminosité et espace, tout en gardant deux pièces bien distinctes.

Enfin, si le mur qui sépare vos deux pièces est porteur, il devient compliqué de se lancer dans les travaux. Dans ce cas, vous pouvez pratiquer de petites ouvertures. Par exemple, retirer la porte et agrandir légèrement l’ouverture. Vous pouvez aussi creuser un long passe-plat dans la cloison, ou y poser des vitres !

L’aménagement de la cuisine

D’abord, il vous faut connaitre la règle n°1 en matière de cuisine : le triangle d’activité. Celui-ci relie les 3 points les plus utilisés, à savoir le frigo, les plaques de cuisson et l’évier. Il doit donc être très simple (et rapide) de circuler entre ces 3 points, et le triangle est le chemin le plus ergonomique.kitchen-673729_1280 - Copie

Ensuite, vous devez organiser votre cuisine en fonction du circuit du propre et du sale. C’est-à-dire que lorsque vous rentrez dans votre cuisine pour une tâche, il faut autant que possible que les actions répétitives ne nécessitent pas de repasser par le même chemin, ni de faire de grandes distances. Par exemple, créez un circuit logique : poubelle – évier – lave vaisselle – placard de vaisselle propre sur la même ligne.

S’il vous parait compliqué de respecter ses règles parce que la forme de la cuisine vous bloque ou que vous n’arrivez pas à visualiser, vous pouvez demander de l’aide à un architecte d’intérieur spécialisé dans l’agencement de cuisine ouverte.

Il sera également capable de vous dire si vos murs sont porteurs ou non, et de vous indiquer la meilleure façon d’ouvrir vos pièces pour qu’elles offrent un espace de vie agréable et fonctionnel.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *