Comment créer sa bibliothèque originale ?

Avoir une bibliothèque originale chez soi est tout à fait possible à condition de posséder les matériaux et les savoir-faire nécessaires pour son bricolage. À travers cet article, vous apprenez les étapes de montage de cette bibliothèque et les matériaux utiles à sa fabrication.

Les matériels nécessaires, le coût, le temps de montage…

Pour confectionner une bibliothèque originale, durable et esthétique, il faut se procurer des fournitures et équipements essentiels. Munissez-vous en premier lieu de planches (8 pièces de 2 x 0,38 m) qui vont accueillir les livres et les autres objets de décoration. Intégrez aussi dans votre liste un rondin en sapin épicéa non traité (0,4 m de diamètre) et une caisse vintage claire (0,50 x 1,40 x 0,30 m). Achetez, entre autres, les accessoires suivants : 2 lampes design métal noir, 1 miroir rond Neutral noir et 1 pot plastique Ecopot’s. Concernant les outils, utilisez un compas, une scie sauteuse électrique et une perceuse visseuse. 

La fabrication de cette bibliothèque est réservée à un bricoleur confirmé. Sa réalisation dure en moyenne une heure. Quant à son coût, vous dépenserez à peu près 700 € dans l’acquisition des matériaux. 

Les étapes du montage de la bibliothèque

La première du montage consiste à disposer les planches en étage. Vous prenez le rondin, la caisse, le miroir et autres accessoires de même hauteur pour supporter le rebord des planches. Faites en sorte de mettre suffisamment d’espace en vue de bénéficier d’une bonne stabilité des étagères. Surtout, veillez à bien aligner les planches. 

Avant de fixer l’ensemble, taillez la planche située à la base pour créer une ouverture en faveur du pot en plastique. Pour ce faire, utilisez un compas lors du traçage du cercle tout en faisant des trous à l’intérieur. Insérez, ensuite, votre scie sauteuse dans les trous et découpez le bois selon le tracé. 

Fixez maintenant le tout avec de la colle en procédant de manière progressive. Si vous choisissez d’assembler les équipements avec des vis, préférez une fixation plus discrète (en dessous des planches par exemple). La fixation murale des planches est, d’ailleurs, une bonne alternative en recourant à l’usage des petites équerres en métal.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *