Comment planter l’oranger ?

En plus d’être un arbre fruitier, l’oranger peut également servir d’ornement aussi bien en bac qu’en terre. Ses fruits juteux d’hiver sont riches en vitamine C. Sa plantation se fait durant le printemps. Ainsi, il a le temps de bien se développer avant le froid. Le trou prévu à cet effet doit être préparé à l’avance.

Le mode de plantation

Pour planter l’oranger, il faut une terre riche en fumier, le compost pouvant également être utilisé. Le sol doit être consistant et drainé parfaitement. Dans le cas d’une plantation en bac, il vaut mieux opter pour une terre non calcaire pour moitié et du terreau mélangé à du sable grossier pour l’autre moitié. Pour optimiser sa croissance, l’arbuste doit être installé au soleil et à l’abri du vent. À la mise en terre, il faut s’assurer que le point de greffe soit au même niveau que le sol.

Les différentes étapes

L’oranger se plaît bien dans les régions où il ne gèle pas en hiver. Il faut bien l’arroser lors de la première année de plantation. Dans le cas d’arbustes en bac, la température en hiver ne doit pas baisser en dessous de 5 ou 6°C. Pendant le printemps, ces ornements d’intérieur peuvent être sortis à l’extérieur pour le reste de l’année. Le rempotage se fait également durant cette période, dès que les fruits sont récoltés.

Les entretiens à effectuer

En pot, l’oranger doit être arrosé régulièrement, mais de manière limitée, car il se dessèche rapidement. Ceci est également valable en cas de chaleur et surtout le soir. À titre de rappel, les pousses de l’année portent les fruits, ainsi, la taille doit être effectuée à la fin de l’hiver. Pour ce faire, il faut éliminer les bois poussant vers l’intérieur permettant d’offrir plus de lumière. Les ramures doivent aussi être équilibrées afin d’avoir de belles formes.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *