Le sous-compteur, la solution idéale pour les bâtiments divisés en plusieurs logements

Les propriétaires qui aménagent un bâtiment et qui souhaitent le diviser en plusieurs logements devront, en tout état de cause, se poser la question de l’aménagement électrique. Faut-il procéder à l’installation de plusieurs lignes ou se contenter d’une seule ligne ? Tout dépend du niveau d’autonomie que l’on souhaite, mais également du budget dont on dispose.

 

Faire installer plusieurs lignes…

La solution la plus simple et la plus évidente serait de faire installer plusieurs lignes électriques par le prestataire fournisseur d’énergie. Chaque locataire établira son propre abonnement et paiera sa consommation électrique au fournisseur d’énergie. C’est évidemment la solution la plus simple pour le propriétaire qui n’a plus à intervenir, c’est aussi la solution la moins risquée puisque le propriétaire ne court aucun risque de non paiement de la facture électrique. Mais c’est aussi la solution la plus chère, pour le propriétaire comme pour le locataire : le premier devra payer pour l’installation de chaque ligne, le second devra payer un abonnement dont le montant sera proportionnel à la puissance installée.

 

… ou diviser une ligne unique en utilisant des sous-compteurs

C’est la solution la moins onéreuse : le propriétaire fait installer une ligne unique qui alimentera les différents appartements et installe un ou plusieurs sous-compteur(s). Cette solution est à privilégier pour un petit nombre d’appartements dans la mesure où une ligne unique, même de forte puissance, ne pourra alimenter qu’un nombre restreint d’appartements. Une solution économe puisqu’un seul abonnement est créé, une vraie économie pour les locataires. Bien-sûr c’est le propriétaire qui devra prendre l’abonnement à son nom et gérer le règlement de la facture électrique par les différents locataires en se basant sur la consommation affichée au compteur principal ainsi que la consommation affichée par le ou les sous-compteurs. Le risque est également plus important puisque le propriétaire devra régler le fournisseur d’énergie et encaisser les sommes dues par les différents locataires. Aujourd’hui on trouve des sous-compteurs de différentes puissances et intensités, à des tarifs très abordables, à intégrer sur le tableau électrique. Le site spécialisé www.cash-electrique.fr propose des sous-compteurs à tarifs très concurrentiels.

 

On assortira chaque sous-compteur d’un disjoncteur DPN (phase + neutre), les deux éléments seront choisis en fonction de l’intensité et de la puissance désirés pour chaque circuit d’appartement. Les sous-compteurs sont aussi très utiles pour connaître la consommation d’une installation (machine ou groupe de machine) en atelier et milieu industriel. Cliquez ici pour découvrir des offres de sous-compteurs et disjoncteurs DPN de différentes puissances et intensités.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *