Parquet massif ou stratifié ? Le guide d’achat

Quand on envisage de procéder à la pose d’un parquet on doit se confronter à l’abondance de choix (et de prix) qui caractérise aujourd’hui le marché du parquet. Parquet stratifié, contrecollé ou parquet massif ? Au delà du prix – les premiers prix étant incontestablement du côté des parquets stratifiés d’entrée de gamme – chaque type de parquet dispose aujourd’hui d’avantages et d’inconvénients qui lui sont propres. Tour d’horizon.

Parquet en châtaignier brut par SPVFR

Parquet stratifié : le moins cher, le plus facile à poser

Le parquet stratifié est incontestablement le moins cher du marché, du moins en ce qui concerne les produits d’entrée de gamme qui démarrent parfois à moins de 5 € le m2 ! Et ce n’est pas son seul avantage : le parquet stratifié permet une pose flottante, la plus facile à réaliser. La pose flottante dispose d’un autre avantage, celui de pouvoir insérer une couche d’isolant phonique et thermique entre le sol et le parquet. Cette couche permettra de réduire considérablement les bruits d’impact, idéal quand on aménage un logement en étage et qu’il faut préserver la tranquillité des occupants de l’étage inférieur. Le parquet stratifié a cependant un défaut : une fois abîmé il est impossible de le rénover. Sa solidité dépend directement de son niveau de prix, il faut cependant savoir qu’un parquet stratifié de qualité supérieure sera proposé à un prix quasiment équivalent à un parquet massif d’essence indigène (européenne).

 

Parquet massif : durable, mais pose plus complexe

Le parquet massif affiche une durée de vie supérieure au parquet stratifié dans la mesure où on peut le rénover en le ponçant et en renouvelant le traitement de surface (stratification, huile, cire). La pose sera un peu plus complexe dans la mesure où le parquet massif doit être soit collé sur le support propre et sec soit cloué sur lambourdes. Les lambourdes permettent de disposer une isolation d’épaisseur respectable (correspondant l’épaisseur des lambourdes). La pose collée, plus simple, sera à éviter en étage dans la mesure où la transmission des bruits d’impact à l’étage en dessous est importante. On trouve aujourd’hui des parquets massifs conçus pour la pose flottante, un excellent choix même si le prix d’achat s’en ressentira quelque peu. À ce titre, certaines essences milieu de gamme offrent un bon compromis de prix et de qualité comme le parquet en châtaignier, imputrescible et insensible aux insectes xylophages.

 

Où trouver son parquet au meilleur rapport qualité-prix ?

Pour le parquet stratifié il faut veiller les promotions en magasin traditionnel ou sur internet. Dans le cas d’une petite surface on regardera les fins de série proposées en quantités limitées dans certains magasins. Du côté du parquet massif certains font le choix de s’adresser directement en scierie, ce peut être une bonne affaire mais il faudra effectuer un ponçage de finition une fois la pose faite. L’option la plus simple est de retenir quelques essences de bois, de veiller les promotions ou de trouver des magasins direct usine. À ce titre, le site de la Scierie Parqueterie de Vallereuil (www.parquets-et-lambris-de-vallereuil.com) propose un très large choix de parquets massifs d’essences diverses vendus direct usine sans intermédiaire.

 

Et pour plus d’informations sur le sujet des parquets, un petit tour sur ce lien s’impose.

Tags:
One Comment

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *