Les différents systèmes de climatisation

Zoom sur les différents systèmes de climatisation

Le choix d’une climatisation adaptée et propre qui correspond à vos espaces et à vos besoins de rafraîchissement n’est pas tout à fait une chose aisée. En général, il existe dans le marché trois systèmes de climatisation : le système à détente directe, le système tout air et le système tout eau.

Les différents systèmes de climatisation

Le système à détente directe

Comme son nom l’indique, le système à détente directe consiste à puiser les calories dans un détenteur directement en contact avec la source de chaleur à récupérer. Il regroupe plusieurs climatiseurs, à savoir les modèles mobiles, muraux et gainables. Si les climatiseurs mobiles sont prévus pour traiter des pièces à la surface réduite, les climatiseurs cassettes se destinent, quant à eux, aux locaux dotés d’une surface plus importante. En ce qui concerne les climatiseurs muraux, ils sont généralement composés de deux unités, une à l’intérieur et l’autre à l’extérieur. Les deux sont reliées à l’aide de tuyauterie de petit diamètre. D’une efficacité irréprochable, c’est devenu aujourd’hui le système le plus utilisé.

Le système tout air

Aussi performant qu’économique, la climatisation tout air figure également parmi les technologies les plus utilisées actuellement. Il s’agit d’un système où deux niveaux de température d’air sont préparés en centrale et distribués ensuite par deux gaines différentes vers le logement. Le premier caisson est équipé d’un échangeur de postchauffe ; tandis que le second est muni d’une batterie froide qui va assurer la déshumidification. Pour une efficacité optimale, les parois des deux caissons sont à double enveloppe en tôle d’acier galvanisé. Un isolant acoustique vient ensuite se fixer entre les deux tôles pour garantir un fonctionnement silencieux.

Le système tout eau

Ce système de climatisation utilise des ventilo-convecteurs équipés généralement d’une batterie chaude et d’une batterie froide. Ils peuvent se munir de deux, trois ou quatre tuyaux pour assurer l’aller et le retour de l’eau froide. Cette technique nécessite ainsi l’installation de réseaux hydrauliques qui serviront garantir le transfert d’énergie entre les terminaux et la production centralisée. Et pour satisfaire les conditions d’hygiène, le montage d’un système de renouvellement d’air est indispensable.